Rate this post

Depuis des siècles, les croyances religieuses des Vietnamiens sont influencées et composées en grande partie par les valeurs combinées des croyances populaires, du Culte des Ancêtres, du Confucianisme, du Taoïsme et du Bouddhisme. Ces dernières façonnent la vie quotidienne et spirituelle des Vietnamiens. Toutefois, la principale religion au Vietnam est la Tam Giáo. C’est un mélange de triple religion, notamment le bouddhisme mahāyāna, de confucianisme et du culte des ancêtres. Par contre, sachez qu’il existe également des sectes, bouddhistes à l’instar des Hoa Hao ou syncrétiques comme le caodaïsme. Sachez à titre indicatif que les chrétiens représentent 8 % de la population, issu majoritairement de l’Église catholique romaine. En effet, le Vietnam est le deuxième pays catholique asiatique, après les Philippines.

La vie spirituelle de la population Việt est née de l’union de diverses formes de croyance religieuse. Quelles sont les différentes formes de religion au Vietnam ?

Le Bouddhisme

Notez à titre indicatif que le Bouddhisme débarque au Vietnam en 189 av. J.C sous l’influence chinoise. Actuellement, sachez que la communauté bouddhiste représente 40% de bouddhistes non pratiquants et 15 % de la population de croyants fervents. Le bouddhisme est défini comme une philosophie non pas comme une religion. Il a été fondé en Inde par Siddhârta Gautama (vers 560-483 av. J.-C.), prince de la tribu des Sakya. Ce dernier connu sous l’appellation « Bouddha l’Illuminé » ! À titre de rappel, « Le but de cette philosophie est de sortir du cycle des réincarnations et accéder au nirvana (affranchissement éternel de la succession d’épreuves qu’est la vie terrestre) ».

Le Taoïsme

Sachez que le Taoïsme est né en Chine. Cette philosophie représente l’unité de l’être humain dans l’univers. Cela implique que l’homme doit se satisfaire de vivre en harmonie avec les lois de la nature qu’il ne peut pas modifier. Ainsi, les pratiquants de cette religion contactent régulièrement un prêtre taoïste pour entrer en relation avec les esprits pour retarder le désastre et la mort. Grâce à une influence chinoise, le Taoïsme a intégré le pays du dragon asiatique.

Le Confucianisme

Le Confucianisme est à la Base des institutions sociales et famille vietnamienne. En effet, beaucoup de familles au Vietnam respectent les traditions confucéennes concernant l’Autel dédié aux ancêtres par exemple. Fleurs, pichet d’alcool, chandeliers, bâtonnets d’encens… avec la tablette portant les noms des ancêtres des cinq dernières générations. Comment ça se passe ? La famille apporte des offrandes sur l’Autel, célèbre des fêtes rituelles et pratique des prières pour les ancêtres. Selon la légende, le confucianisme serait né en 554 avant J.-C. Au Vietnam, cette religion a été la doctrine officielle des concours de mandarinat.

Le Christianisme

Tout d’abord, sachez que le Christianisme arrive au Vietnam sous l’influence française et les communautés catholiques. Il parait également qu’il a été diffusé par les missionnaires dominicains portugais, vers le XVIe siècle. Après les hauts et les bas, le Christianisme est devenu une des principales religions au Vietnam. De nos jours, l’Église vietnamienne compte près de 4 millions de fidèles et quarante-deux congrégations et ordres religieux.

Le Culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est au Vietnam, comme aux autres pays asiatiques, de la plus haute importance. En effet, cette croyance est le trait le plus saillant de la vie spirituelle vietnamienne. Il est pratiqué par tous les Vietnamiens dans tout le pays, quelle que soit leur idéologie politique ou leur appartenance sociale. Pour les adeptes du culte des ancêtres, à sa mort, les âmes se séparent du corps. Puis, ces âmes ont besoin, pour ses transmigrations, des prières, des hommages, voire des sacrifices des survivants.