Hue, L’Ancienne Capitale Du Vietnam
5 (100%) 1 vote

Située au centre du pays, juste au sud du fameux 17e parallèle, non loin de la mer, Hue est l’une des destinations phares du Vietnam. C’est également l’ancienne capitale impériale du pays entre 1802-1945. La rivière des Parfums ou le fleuve Sông Hương la traverse et sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud. Aujourd’hui, Hue est la capitale de la province de Thừa Thiên et vit essentiellement du tourisme de la pêche avec une population d’environ 340 000 habitants. La ville est actuellement desservie par l’aéroport international de Phú Bài et la gare de Hué. Le fait que Hue a été capitale impériale du dragon asiatique (appelé à l’époque par les occidentaux empire d’Annam), donne un caractère particulier à cette ville dont la culture aristocratique des mandarins, l’agilité intellectuelle de ses habitants et la finesse de la poésie de ses lettrés lui confèrent tout son charme… une destination unique en son genre.

Histoire

Tout d’abord, sachez à titre indicatif que Hue fut la Capitale des Nguyễn, les seigneurs du Sud, au XVIe siècle. Ensuite, après sa réunification par Gia Long en 1802, elle devient la capitale du Vietnam tout entier. Notez que la Cité impériale de Hue se bâtit durant le XIXe siècle. Puis, devenue le siège de la cour et la résidence impériale, Hue acquiert un grand raffinement et un grand prestige qui se traduisent notamment dans la gastronomie et dans la musique. La cité interdite est entièrement détruite en 1885 par les Français qui incendient, massacrent et pillent la ville toute entière. Les bibliothèques, palais et archives furent réduits en cendres. Puis après en 1947 par le Viêt Minh. Sachez également qu’à l’époque de l’Indochine française, Hue devient la capitale de l’Annam. C’est une des cinq subdivisions du territoire. La monarchie est maintenue, mais passe sous tutelle. Hue pu gardée son statut de ville impériale jusqu’en 1945, grâce aux français qui encouragent le développement architectural de la ville.

Visiter Hue et ses curiosités

Hue regorge d’une multitude d’attractions qui ne demande qu’à être exploré. Il y a tant de choses à voir et à faire dans la ville qu’un seul voyage ne suffirait pas. Le lieu le plus impressionnant de la ville est sans nul doute la citadelle qui abrite entre autres, sur un périmètre de 10 km, la salle des mandarins, le Palais de la Suprême Harmonie, la salle du trône mais aussi le musée impérial où vêtements royaux, porcelaine et mobilier sont exposés… un dépaysement total garanti. La descente du fleuve aux parfums est également une des activités immanquables de Hue. De nombreux tombeaux impériaux sont également à découvrir comme celui de Minh Mang, Tu Duc ou Khai Dinh par exemple. Prendre tout son temps pour se promener dans le parc du tombeau de Tuc Duc permet de vivre des moments inoubliables et inédits. La citadelle mérite également qu’on s’y attarder quelques jours afin de s’immerger dans l’histoire des lieux et pour ne rien manquer. Attention, il est à noter qu’il faut enlever les chaussures avant d’entrer dans un lieu saint lors d’une visite. Sachez que aussi la saison des pluies s’étend sur 4 mois et des inondations immobilisent parfois la ville pendant plusieurs jours. Côté gastronomie, goûter aux nombreux spécialités des îles de Cu Lao Cham, au large de la côte de Hoi An est un véritable bonheur qui raviront toutes les papilles.

Se trouvant au centre du Vietnam, l’ ancienne capitale impériale Hue a de quoi en faire rougir plus d’un et laisse rarement indifférent les touristes en quête d’aventures et de découvertes. « Admirable poème architectural » selon l’UNESCO, la ville abrite en effet de magnifiques monuments qui se distinguent de part leur caractère poétique et leur finesse.

Voir le guide complet de Hue ici !