Rate this post

Lors de votre séjour au Vietnam, vous visiterez de nombreuses pagodes. En effet, le bouddhisme est la religion principale du pays, il s’est répandu parmi la population et a largement influencé la vie sociale, culturelle et architecturale. Dans les régions rurales vietnamiennes, chaque village possède une ou plusieurs pagodes, plus ou moins simples, mais toujours sacrées. Tous les jours, elles sont ouvertes aux personnes qui viennent rendre le culte ou faire offrande à Bouddha. Les offrandes sont généralement et traditionnellement constituées de produits agricoles de l’alimentation de base, tels que des bananes, des noix d’arec, des cônes de riz gluant, des gâteaux ou un bol de soupe.

Chaque mois, le 1er et le 15e jour du mois lunaire, les bouddhistes vietnamiens, jeunes et vieux vont à la pagode pour prier le Bouddha et lui demander paix, prospérité pour le pays, et bonheur pour leur famille. Dans le centre du Vietnam, l’ancienne capitale de Hue accueille la plus grande densité de pagodes.
C’est là que nous avons sélectionné pour vous une de ces pagodes avec l’intention de vous y faire découvrir la vie bouddhiste et monastique plus en profondeur.

La pagode Dong Thien est une petite pagode calme et paisible qui se trouve sur une colline en banlieu de l’ancienne capitale de Hue. Elle n’héberge et n’accueille pas plus de 10 a 12 bonzesses, et n’est pas habituellement visitée par les touristes.

La ville de Hue est une des provinces qui ont été terriblement détruites pendant la guerre avec l’armée Américaine et les environs de Hue, tels que les provinces de Dong Ha et de Quang Tri, restent très pauvres,… Cette région est une destination dans laquelle nous promouvons le tourisme volontaire depuis quelques années avec le soutien toujours plus attentif de nos clients voyageurs.

La pagode Dong Thien est inclus dans le tour de ville de Hue en une journée. Après la visite de la pagode, la bonzesse supérieure Thich Nu Dieu Dat vous accueille dans la salle des invités pour une conversation à propos de la religion et la présentation des activités sociales de la pagode. Un déjeuner végétarien préparé par les bonzesses vous est ensuite servi. La conversation se continue autour de l’idéologie du Bouddhisme au sujet de la nourriture et de la manière Bouddhiste de prendre les repas.

La pagode Dong Thien réserve le profit qu’elle reçoit des repas végétariens pour aider une école locale à améliorer ses installations dont les classes, les toilettes, les meubles et les équipements scolaires.