Rate this post

Se situant à 69 km de Da Nang, 75 km de Hoi An, et à 150 km de Hue, My Son est l’ancienne capitale de la civilisation Cham qui a régné sur le Vietnam du second ou treizième siècle. Il est à noter que leur religion était dérivée de l’Hindouisme. My Son est aujourd’hui considéré comme un des lieux dédiés au Cham le mieux préservé du Vietnam. Le complexe compte d’innombrables temples et 70 tours hindous datant du second siècle. Ce sanctuaire est un endroit à voir absolument pour tous ceux qui sont intéressés par les anciennes civilisations et l’architecture.

Présentation du sanctuaire de My Son

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le sanctuaire de My Son regroupe un ensemble de temples chams hindouistes en ruine. Il se trouve dans la province de Quảng Nam au Vietnam, à 69 kilomètres au sud-ouest de Da Nang. Sachez à titre indicatif que le site a été occupé d’antan par les Chams du IVe au XIIIe siècle. Les ruines que l’on rencontre actuellement datent d’une période allant du VIIe au XIIIe siècle, un véritable trésor archéologique. Ces ruines comprennent les restes d’environ soixante-dix temples et édifices annexes. D’une beauté rare, leur architecture en briques rouges est assez remarquable.

L’architecture du site

Le site archéologique de My Son est un ensemble d’architecture remarquable qui laisse rarement indifférent. C’est l’un des sanctuaires les plus importants de la civilisation de My Son, à ne manquer sous aucun prétexte lors d’un séjour au Vietnam. L’architecture de ce site unique en son genre est influencée par le bouddhisme. Sachez que les tours présentent une variété de dessins architecturaux symbolisant et la pureté et la grandeur du Mont Méru. Ce dernier est un berceau des dieux hindous au centre de l’univers, une montagne sacrée mythique. Ses tours sont sculptées d’images délicates très expressives : oiseaux, fleurs, danseuses Apsara, feuilles… Ses temples sont construits en pierre décorée et en brique cuite représentant des scènes de la mythologie hindoue. Ces merveilles architecturales reflètent l’immense talent des artisans Chams. Les œuvres sculpturales et architecturales sont les meilleurs moyens pour mieux comprendre et d’en savoir un peu plus sur la culture des Chams : leur conception de l’univers et de la vie…

Culte

Sachez que l’objet de culte dans les temples principaux était le linga. C’est une pierre dressée qui était une représentation classique de Shiva (un dieu hindou, membre de la Trimurti). Le génie sacré était Bhardresvara. C’est un roi fondateur de la région d’Amaravati à la fin du IVe siècle – début du Ve siècle. Connu et reconnu comme étant l’un des plus importants sites archéologiques du Vietnam, le site archéologique de My Son est une étape incontournable pour les passionnés d’art et d’histoire. En effet, ce site est un véritable chef-d’œuvre, témoin d’un échange culturel. Bref, une trace de la civilisation du Champa qui a disparu au 15e siècle. Inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1999, My Son mérite vraiment le coup d’œil. De nos jours, de plus en plus de touristes venant des quatre coins de la planète y viennent pour découvrir le sanctuaire en long et en large.

Pour ne rien manquer de cette merveille du Vietnam, une demi-journée est nécessaire. Il est vivement conseillé de faire le tour en début de la matinée. Notez également que toutes les motos ou les voitures sont garées à environ à 1km des ruines. Pour rejoindre le site, on peut marcher depuis la rivière qui prend environ une vingtaine de minutes. Le site archéologique My Son est devenu aujourd’hui le « must-see » de tout voyage au pays du dragon asiatique.